Versailles

Revivre au temps de louis XIV
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La noblesse française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louise de la Vallière
Admin
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 12/09/2010

Feuille de personnage
Coté coeur: Celui-ci sera toujours aux ordres de ma mémoire et de ma raison ! J'aime et déteste en toute démesure, mais toujours avec esprit !
Coté lit: Je garde l'exclusivité d'admirer le Soleil rayonner au coeur de la nuit !
Amis et ennemis: Evangeline ma meilleur amie et Athénaïs ma pire ennemie

MessageSujet: La noblesse française   Mer 15 Sep - 17:57

Ils viennent des quatres coins du royaume de France, leurs raisons ne sont pas toujours évidentes mais ils sont l'âme de cette contrée, d'où qu'ils viennent. Grands duchés ou petits marquisats, un titre est un titre et chacun défend le sien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://versailles.forumgratuit.org
Louise de la Vallière
Admin
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 12/09/2010

Feuille de personnage
Coté coeur: Celui-ci sera toujours aux ordres de ma mémoire et de ma raison ! J'aime et déteste en toute démesure, mais toujours avec esprit !
Coté lit: Je garde l'exclusivité d'admirer le Soleil rayonner au coeur de la nuit !
Amis et ennemis: Evangeline ma meilleur amie et Athénaïs ma pire ennemie

MessageSujet: Re: La noblesse française   Mer 15 Sep - 18:02

MAXENCE D'ESPINAY



• 25 ans
• Marquis d'Espinay


Jeune Marquis, il a été éduqué avec une certaine froideur par ses parents. Fils non réellement voulu, il doit faire face à une animosité omniprésente et souvent, trop souvent, il est pris entre deux feux... Cependant, bien vite, il a trouvé une parade : la solitude. Aimant profiter de longues journées en solitaire dans les bibliothèques ou dans les jardins du Château d'Espinay, il se forge bientôt un caractère indépendant, qui trahit peu ses émotions. Féru de culture et d'art, il dessine de temps à autre. Il hérite de titre de Marquis lorsque son père meurt, à 20 ans. Sa mère aigrie et médisante le force à partir à la Cour du Roi et à éviter de la croiser. Nul ne sait vraiment si Maxence est affecté par ce rejet, nul ne sait non plus ce qu'il ressent. Son bien-être de façade cache-t-il un mal-être insidieux ? Personne ne sait, à part lui-même. Reste que, privé d'amour, il a quelques difficultés à aimer en retour. Il n'en reste pas moins un jeune homme bon et malgré ce qu'on pourrait croire charismatique. Il surprend par sa façon de parler toujours réfléchie et élégante.


FRANCOISE LA FILASTRE lui court après depuis des mois sans le moindre succès, il s'en moque totalement. Elle est jolie, certes, mais sa préciosité l'ennuie bien qu'il lui fasse la conversation quand ils se rencontrent ... un peu trop souvent à son goût.


ELODIE DE FROULAY a une part de mystère qu'il ne sait résoudre. Elle l'a souvent espionnée derrière les buissons et elle lui a même sourit un jour où elle était sortie en fille. Et il lui avait répondu timidement. Il l'a recherchée en vain et quand il croise le mousquetaire, quelque chose se passe sans savoir quoi. Cela le boulverse.


ROSE BEAUREGARD représente en quelque sorte son côté froid. Leur relation est purement professionnelle et charnelle, il n'a aucun sentiment envers elle et c'est réciproque. Néanmoins, malgré leur lien sulfureux, Maxence la paie toujours plus que d'habitude, sa conscience le pousse à regretter la situation de la jeune fille. Plus que du simple travail, cette fille le touche.


RICHARD D'ARTOIS est sans doute la personne qui a le don de l'horripiler. Le fréquenter à la Cour devient très vite insupportable. Maxence le considère comme quelqu'un de calculateur, de prétentieux et d'arriviste. Les deux hommes se livrent une guerre froide, multipliant les répliques sarcastiques. Il n'en sont encore jamais venu aux mains mais étant donné la façon dont ils se détestent, cela ne saurait tarder... d'autant plus que Richard ne fait rien pour changer d'attitude... ou dialoguer.


Dernière édition par Admin le Sam 18 Sep - 14:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://versailles.forumgratuit.org
Louise de la Vallière
Admin
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 12/09/2010

Feuille de personnage
Coté coeur: Celui-ci sera toujours aux ordres de ma mémoire et de ma raison ! J'aime et déteste en toute démesure, mais toujours avec esprit !
Coté lit: Je garde l'exclusivité d'admirer le Soleil rayonner au coeur de la nuit !
Amis et ennemis: Evangeline ma meilleur amie et Athénaïs ma pire ennemie

MessageSujet: Re: La noblesse française   Mer 15 Sep - 18:11

LOUIS DE MORTEMART



• 30 ans
• Duc de Vivonne


Fils du Duc de Mortemart et gouverneur de Paris, Louis-Victor est né avec une cuillère en argent dans la bouche. Dès sa plus tendre enfance, il côtoie le dauphin, futur Louis XIV, et joue avec lui, puis après ils courent après les filles. Il est surnommé Vivonne pour la plupart, en particulier par son ami d'enfance. Élevé comme les plus grands du royaume, on le prépare aux armes mais aussi à la Cour où on l'apprécie pour ses bons mots. Il entre à 17 ans dans l'armée comme capitaine et fait ses preuves sur le terrain. Marié mais peu enclin à la fidélité, il l'a laissée sur leurs terres pour venir se divertir aux jeux et aux plaisirs de la chair. Toujours se méfier de lui car il a beau avoir un charmant sourire, il peut se montrer habile à l'épée en cas de déshonneur mais aussi capable des pires humiliations de façon verbale. Il est comme sa sœur, une belle gueule mais avec le diable au corps.

ATHENAÏS DE MONTESPAN est sa soeur cadette. Ils ont toujours été élevé ensemble, bien qu'ils eurent une éducation différente. Il n'aime pas beaucoup son mari ni même son mode de vie mais elle lui répond avec le sourire qu'elle n'a fait que suivre les pas de son frère.


LOUIS XIV est son ami d'enfant. Malgré un grand respect du protocole, ils ont fait les 400 coups ensembles plus jeunes et le monarque n'a véritablement confiance qu'en son ami, il en a fait d'ailleurs le premier gentilhomme de sa chambre.


MARIANNE PILOGUE lui plaît bien et il aime bien la suivre pour tenter de la séduire. Il lui a fait de nombreux compliments sur son talent de musicienne, lui fait porter des fleurs et cadeaux mais elle ne répond pas. Cette résistance lui plait davantage.


Dernière édition par Admin le Sam 18 Sep - 20:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://versailles.forumgratuit.org
Louise de la Vallière
Admin
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 12/09/2010

Feuille de personnage
Coté coeur: Celui-ci sera toujours aux ordres de ma mémoire et de ma raison ! J'aime et déteste en toute démesure, mais toujours avec esprit !
Coté lit: Je garde l'exclusivité d'admirer le Soleil rayonner au coeur de la nuit !
Amis et ennemis: Evangeline ma meilleur amie et Athénaïs ma pire ennemie

MessageSujet: Re: La noblesse française   Ven 17 Sep - 19:13

PHILIPPE D'ARTAGNAN



• 24 ans
• Duc de Gascogne


Fils cadet du célèbre Charles d'Artagnan, il est loin d'être un combattant. Il est du genre à lire pendant des heures ou écrire dans son journal, faire des sorties mondaines et galoper à cheval. Un garçon simple mais intelligent, il a toujours su garder le droit chemin grâce à la religion. Bon, il est homme à femmes mais avec un si joli minois, il serait cruel de ne pas en profiter. Surtout qu'il ne joue pas avec les femmes, les règles du jeu sont claires dès le début. Voyageur né, il passe plus de temps loin des siens qu'autre chose, jusqu'à ce que l'amour lui tombe dessus. Il ne l'avait pas prévu si vite mais la jolie Emmanuelle gagna son coeur et quand il annonça à son père qu'il était amoureux, ce dernier lui rit au nez. Quelques temps passèrent avant qu'il ne demande sa main, ce qu'elle accepta volontiers. En route pour demander la bénédiction des parents de la jeune femme, ils furent pris en embuscade, tuant au passage la demoiselle. Brisé, il s'enfuit en Gascogne se morfondre puis tenter de se reconstruire. Chaque mois, il écrit à sa famille sans avoir de réponse et dirige avec bienvellance son duché, sans avoir revu sa famille depuis.


CHARLES D'ARTAGNAN est son père. Ils ne se sont jamais entendus car l'un est un guerrier, l'autre un gentilhomme mais sont de mêmes caractères. Les disputes sont violentes et il n'est pas rare que le fils claque la porte. Lorsque sa fiancée fut tuée, Charles ne trouva rien de mieux à dire que de mettre ça sur le dos de son fils, incapable de se battre. Et si les mots sont durs, chacun les regrettent mais leur fierté leur empêche de s'excuser.


ALEXANDRE D'ARTAGNAN est son frère ainé. Complices depuis toujours, le grand a veillé sur le petit bien qu'ils empruntaient des chemins différents. Ils se connaissent bien, même si les confidences sont rares. Toujours là pour soutenir l'autre, ils se soutiennent mutuellement. Mais depuis 2 ans, aucun n'a de nouvelles de l'autre et chacun en veut à l'autre de ne pas donner signe de vie.


APOLLINE BEAUREGARD est son amie d'enfance. Ils se ressemblent et ont formé un petit couple durant un temps avant de ne redevenir qu'amis. Il lui a appris à lire et elle, le nom de toutes les fleurs et épices du potager. Ils s'entendent bien et se confient l'un à l'autre, il lui a même envoyé quelques lettres de Gascogne.


ANGELIQUE DE SANCERRE est une amie chère. Il l'a recueillie un soir où elle vint tambouriner à son château après la fuite de son couvent. Il la cacha et l'hébergea, lui donna même des conseils pour les voyages. Alors, elle va et vient, ils se racontent leurs aventures avec une certaine complicité. Il s'est attaché à elle et chaque départ l'attriste un peu plus mais refuse de se l'avouer, il culpabilise de ressentir quelque chose si tôt après avoir perdu sa fiancée.


CEDRIC DE PORTAU est quelqu'un qu'il n'aime guère. Ce dernier est venu comme un ami de toujours à une période fragile de Philippe. Cédric voulait s'en faire un ami en se montrant aimable et admiratif du travail accompli par le Duc mais ce dernier ne le sentait pas, quelque chose le dérangeait et il le mit gentiment à la porte. Mais il revint plusieurs fois, Philippe s'en agaçe sans le montrer, la curiosité pique son attention quant aux attentions de ce nouvel "ami".


Dernière édition par Admin le Sam 18 Sep - 20:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://versailles.forumgratuit.org
Louise de la Vallière
Admin
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 12/09/2010

Feuille de personnage
Coté coeur: Celui-ci sera toujours aux ordres de ma mémoire et de ma raison ! J'aime et déteste en toute démesure, mais toujours avec esprit !
Coté lit: Je garde l'exclusivité d'admirer le Soleil rayonner au coeur de la nuit !
Amis et ennemis: Evangeline ma meilleur amie et Athénaïs ma pire ennemie

MessageSujet: Re: La noblesse française   Ven 17 Sep - 19:29

LOUISE DE LA VALLIERE



Prise
• 25 ans
• Comtesse de La Vallière


Née d'un mariage secret entre un noble et une courtisane, Amy eut pour conséquence de voir son père se faire renier par sa famille et ne recevrait plus aucune rente. Mais après un long procès et la mort de sa femme, son père put reconnaître ses enfants publiquement et récupérer tous ses biens. Un début de vie difficile pour une si jeune enfant. Les années passèrent et la jeune femme partit pour le Nouveau Monde, pour un probable mariage, où elle y resta quelques mois avant de revenir en France. Tout d'abord d'une fierté sans borgne, elle trouva à Versailles l'amour, en compagnie du Roi lui-même. Si, au départ, elle y avait trouvé des intérêts financiers et d'ascension sociale, les sentiments prirent rapidement le dessus, et ce, depuis plusieurs années.

LOUIS XIV est pour elle un véritable dieu vivant. Amoureuse jusqu'au plus profond de son être, elle est sa maîtresse officielle. Depuis plusieurs années, ils vivent une passion qui ne faiblit pas, bien que la Cour jase. Ces derniers temps, préoccupé par la tenue du royaume, Louis est plus distant mais tente de rattraper le temps perdu et la couvre de somptueux cadeaux.


EVANGELINE DE COMBORN et elle se connaissent bien. Elles n'ont pas l'occasion de se voir à cause de leurs occupations mais, quand le Roi ne peut recevoir Evangeline, c'est Louise que l'espionne va voir, sûre qu'elle est de confiance. Tout reste dans le secret.


ATHENAÏS DE MONTESPAN la déteste. Cette ascension sociale à cause d'un battement de cil, cette place de maîtresse officielle qu'elle-même avait convoité pour une plus grande reconnaissance lui a été pris par cette petite arriviste. Alors, elle fait courir des rumeurs à son sujet pour la discréditer et trouvera un moyen pour y arriver.



Dernière édition par Louise de la Vallière le Dim 19 Sep - 13:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://versailles.forumgratuit.org
Louise de la Vallière
Admin
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 12/09/2010

Feuille de personnage
Coté coeur: Celui-ci sera toujours aux ordres de ma mémoire et de ma raison ! J'aime et déteste en toute démesure, mais toujours avec esprit !
Coté lit: Je garde l'exclusivité d'admirer le Soleil rayonner au coeur de la nuit !
Amis et ennemis: Evangeline ma meilleur amie et Athénaïs ma pire ennemie

MessageSujet: Re: La noblesse française   Sam 18 Sep - 13:34

ANGELIQUE DE SANCERRE



• 23 ans
• Comtesse de Sancerre


"Elle a le diable au corps" disait sans cesse sa mère. Enfant terrible de la famille, elle refusait de se conformer aux règles de son rang, préférant les balades à cheval aux cours de maintien. Mis à part la musique pour laquelle elle excellait au clavecin, son éducation l'ennuyait et elle voulait parcourir les pays qu'elle étudiait en géographie. Alors, elle s'enfuit plusieurs fois pour atteindre la plus proche frontière. Un jour, elle arriva presque en Italie si son frère ne l'aurait pas rattrapée. Mise dans un couvent loin des siens, elle tyrannisa ses consœurs. Elle n'est pas méchante, au contraire, mais elle a une soif de liberté que son rang et son sexe ne lui permettent pas. Après 5 ans enfermée entre quatre murs, elle prit la décision de s'enfuir et de demander asile au premier château venu. Grâce à son complice devenu ami, elle peut voyager où bon lui semble, mais avec précautions. Et là, elle va découvrir Versailles avec la plus grande admiration... Mais son insolence fera-t-elle jaser les précieuses ?


PHILIPPE D'ARTAGNAN est un ami cher. Il l'a recueillie un soir où elle vint tambouriner à son château après la fuite de son couvent. Il la cacha et l'hébergea, lui donna même des conseils pour les voyages. Alors, elle va et vient, ils se racontent leurs aventures avec une certaine complicité. Elle s'est attachée à lui et elle a un peu plus de mal à partir à chaque fois mais refuse de se l'avouer, elle a trop envie de sa liberté.


FRANCOISE LA FILASTRE est certainement maligne mais pas assez pour ne pas être imprudente. Angélique sait beaucoup de choses sur elle depuis qu'elle l'a surpris dans une conversation qui aurait du rester secrète. L'homme était étrange, et elle n'a pas pu voir son visage sous risque de se faire repérer. Elle sait juste que Françoise parlait d'assassiner le Roi... depuis, elle essaie de se rapprocher d'elle pour en apprendre davantage à son insu.


MARIANNE PILOGUE est une fille adorable. La Comtesse la demande parfois à son service pour l'écouter jouer et font parfois un duo avec Angélique au clavecin. Et parfois, elle lui prête ses jolies robes pour se promener dans les jardins et, inversement, Marianne lui passe une vieille robe pour passer inaperçue dans les rues de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://versailles.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La noblesse française   

Revenir en haut Aller en bas
 
La noblesse française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noblesse Française
» Jean Raspail à l'Académie Française
» Bavure de l'aviation française ?
» La culture française s'exporte
» Dictionnaire raisonné de l’architecture française: XIe/XVIe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Versailles :: Hors RPG :: Postes vacants :: Postes prédéfinis-
Sauter vers: